Infobésité : combien ca coûte ?

Le coût de l’infobésité

« Pour les entreprises, la recherche d’informations équivaut à 1855 euros par an, par employé et 95 heures de travail perdues… »

Dans cette excellente illustration du phénomène de surchage d’information, on relève également :

33 % des sondés lit quelque fois les documents reçus jusqu’à la fin…

Et cela nous concerne, en documentation utilisateur : nous nous adressons aux 67 % restants. Ceux qui n’ont pas besoin de lire les 100 % de documentation pour atteindre leur objectif : trouver la bonne procédure pour effectuer une tâche précise qui leur permettra d’atteindre cet objectif.

En panne sur l’autoroute, Charly a besoin de connaître la procédure exacte pour positionner les câbles de redémarrage et relancer le moteur. Il a déjà certaines connaissances : il sait qu’il faut distinguer les signes (+) et (-) et les brancher sur les points correspondants de la batterie. Par contre, il a besoin de précisions, sachant que la batterie se trouve sous le siège conducteur (celui qui est très très bien fixé sur le véhicule…). Il veut trouver rapidement la solution dans le manuel de bord, sachant que son objectif n’est pas d’apprendre  toutes les particularités techniques de son véhicule, mais de retrouver sa (charmante) amie au restaurant dans une heure.

L’essentiel pour Charly est donc, en ouvrant le manuel, de localiser rapidement l’information pertinente et de pouvoir s’en servir.

Et il préfèrera trouver, dans la table des matières, un titre pertinent :
 « Redémarrer la batterie »  plutôt que « Résolution de problèmes »  ou « Petites réparations ».

Dans l’index, il aimerait trouver sous « B »
Batterie , charger , redémarrer, etc
et sous « C »
Charger, batterie  
Câbles, p. batterie  

Crocodile, pinces

La procédure devra être particulièrement succincte (sans longue introduction sur les principes de ré-activation de la batterie) :

Redémarrer la batterie
1. Vérifiez que le levier de vitesse est au point mort
2. Capot ouvert, placez les pinces comme indiqué dans l’illustration n° 1
3. Mettez le contact
4. Laissez tourner le moteur pendant 10 minutes
5. Débranchez tout d’abord la pince  (+)  puis la pince (-)


Pour l’entretien de votre batterie, voir chapitre XXX

On peut également s’imaginer un Guide de démarrage rapide qui ne contiendrait que l’illustration du capot ouvert et les deux points de branchement des pinces avec un titre « Redémarrer la batterie ».

Et c’est ainsi que le moteur est relancé… sans infobésité !

Laisser un commentaire ?

Anti-spam *

ERIKSON
GSX
COHERIS
SCHLUM
EFFICIENT
OPTIS
INTERSEC
NMJ
TALEND
LYRA
HILL
HORIBA
ERIKSON
GSX
COHERIS
SCHLUM
EFFICIENT
OPTIS
INTERSEC
NMJ
TALEND
LYRA
HILL
HORIBA

logo-bleu

Établissement de formation à la documentation technique

Formatrice : Marie-Louise Flacke

Graduate of the American
University of Paris
Tel. 06 03 20 50 10

… mais que signifie Awel-A-Ben ?

Contact

BLOG

blog-icon

 

PRESS

press-icon