Jeter aux orties les Vues d’ensemble et Introductions ?

Savez-vous ce que pensent les utilisateurs de vos sections « Vue d’ensemble« , « Généralités » ou « Introduction » ?

RIEN ! Ils négligent, ils rejettent, ils ignorent… Ils ne lisent PAS toutes ces formes de préambules (les ingrats !…)
Alors, pourquoi les inclure ? Pourquoi obliger les utilisateurs à feuilleter une dizaine de pages avant d’arriver à l’essentiel : « comment faire pour… »
Voici ce qu’en pense notre collègue Larry Kunz (extrait d’un message sur Twitter) :

Alors, si le consommateur n’a pas besoin d’une Vue d’Ensemble avant de commander une bière, est-ce que l’utilisateur a besoin d’une introduction avant d’utiliser le produit ?


Superfétatoire, l’introduction ?

Voici un exemple d’une introduction superfétatoire (il s’agit d’un manuel utilisateur d’un logiciel de création documentaire) :

Introduction
Ce guide est la documentation de la chaîne éditoriale XYZ. Elle regroupe :

  • Une introduction sur les fonctionnalité de XYZ et l’apport d’une chaîne éditoriale dans la rédaction des documents d’aide utilisateur d’un logiciel
  • Une présentation de l’interface utilisateur d’XYZ
  • Les procédures fondamentales d’utilisation de l’application

 

Donc, l’utilisateur a fait l’acquisition du produit XYZ. Normalement, à ce stade, il sait ce qu’il a acheté et a une certaine connaissance de ce qu’il peut faire avec ce produit. Avec le logiciel XYZ, il ne va pas chercher à faire du café ni à démontrer l’universalité de la théorie de la relativité…

Alors que le titre du manuel est « Documentation utilisateur de XYZ« , est-il nécessaire de rappeler en page 8 : « Ce guide est la documentation utilisateur de…« 

En introduction, on explique ensuite que, dans le manuel, il y a une introduction sur les fonctionnalités…  Introduction seulement ? Et le coeur des fonctionnalités, il est où ?


Présentation … pour quoi faire ?

Après l’introduction à l’introduction, nous avons la  Présentation … non pas du logiciel,

mais de l’interface. Intéressant. L’utilisateur a déjà l’écran en face de lui et maintenant on lui explique ce qu’il a devant les yeux. « L’option IMPRIMER sert à imprimer« , « L’option EDITER sert à éditer« , etc.

Sachant que les PC grand public sont arrivés en Europe dans les années ’90, on est tenté de croire que, depuis le temps, l’utilisateur a assimilé les bases d’un travail avec l’interface.

Voyez ce qu’en pensent les spécialistes de l’ergonomie des interfaces graphiques :

Pour terminer, nous découvrons (enfin !) les procédures fondamentales (question de la béotienne que je suis  : quand elles ne sont pas fondamentales, les procédures, que sont-elles ?…et là, l’utilisateur est ébahi : dans un manuel utilisateur il trouve des PROCEDURES ! Quel bonheur !… c’est ce qu’il recherche depuis 15 minutes !


Le titre …

Tout aussi édifiant, parfois, est le titre.

Ce grand industriel allemand, fabricant d’antennes de transmission sans fil par micro-ondes

(WiMAXindique, en titre de son guide : »Safety precautions for User Guide« . Oui, vous avez bien lu : « Précautions de sécurité pour le guide utilisateur« .

… nous les professionnels de la rédaction le savons pertinemment : un manuel utilisateur est un OBJET DANGEREUX ! On ne peut travailler qu’avec moultes assurances-vie.

A votre avis, n’est-il pas temps de cesser de produire de l’information inutile et de revoir nos contenus ? 
________________________________
 

Laisser un commentaire ?

Anti-spam *

ERIKSON
GSX
COHERIS
SCHLUM
EFFICIENT
OPTIS
INTERSEC
NMJ
TALEND
LYRA
HILL
HORIBA
ERIKSON
GSX
COHERIS
SCHLUM
EFFICIENT
OPTIS
INTERSEC
NMJ
TALEND
LYRA
HILL
HORIBA

logo-bleu

Établissement de formation à la documentation technique

Formatrice : Marie-Louise Flacke

Graduate of the American
University of Paris
Tel. 06 03 20 50 10

… mais que signifie Awel-A-Ben ?

Contact

BLOG

blog-icon

 

PRESS

press-icon