Le minimalisme… mais ça vient d’où ?


Est-ce le dernier mouvement hype du XXIe siècle ? La documentation technique minimaliste deviendrait-elle « très tendance » ?…

Au risque de vous décevoir : et bien non !
Le minimalisme trouve ses origines dans les travaux de  John M. Carroll (qui n’avait pas l’honneur d’être un authentique « technical writer », lui).
Le manuel fondateur date de 1990 : « The Nurnberg Funnel – Designing Minimalist Instruction for practical Computer Skills », aux éditions du MIT
Le second ouvrage de John Carroll s’intitule « Minimalism beyond the Nurnberg Funnel »,  toujours chez  MIT Press.
Effaré de constater que l’on tendait à enseigner les bonnes pratiques de la documentation utilisateur selon les mauvaises pratiques dites « de l’entonnoir de Nuremberg » (« Nurnberg funnel »), En effet, la méthode du bourrage de crâne n’a pas vraiment fait ses preuves (sauf pour l’abrutissement de l’apprenant).
Pire encore : « Carroll observed that modern users are often already familiar with much of what is described in the typical long manual. What they need is the information to solve the particular task at hand. They should be encouraged to do them with a minimum of systematic instruction. »
 On notera que, pour Carroll, le fondement de la rédaction technique est bien de donner à l’utilisateur l’information dont il a besoin pour accomplir une tâche, et ceci avec un minimum d’instructions. 
Depuis le premier ouvrage de Caroll, un beau bouquet d’articles a été publié. Prenez le temps de jeter un oeil sur :


Laisser un commentaire ?

Anti-spam *

ERIKSON
GSX
COHERIS
SCHLUM
EFFICIENT
OPTIS
INTERSEC
NMJ
TALEND
LYRA
HILL
HORIBA
ERIKSON
GSX
COHERIS
SCHLUM
EFFICIENT
OPTIS
INTERSEC
NMJ
TALEND
LYRA
HILL
HORIBA

logo-bleu

Établissement de formation à la documentation technique

Formatrice : Marie-Louise Flacke

Graduate of the American
University of Paris
Tel. 06 03 20 50 10

… mais que signifie Awel-A-Ben ?

Contact

BLOG

blog-icon

 

PRESS

press-icon